MontañasVacías-XL

MVXL t’offre  la possibilité de faire communiquer la boucle originale de Montañas Vacìas avec d’autres massifs montagneux de renom comme la chaîne Celtibérique. Cette nouvelle alternative permet de créer un parcours pouvant aller jusqu´à 1700 kilomètres. C’est l’aboutissement de plusieurs voyages en mode reconnaissance, de conseils et recommandations de bons amis et d’une répétition générale en septembre 2020.


Depuis la naissance de Montañas vacìas, j’ai eu l’occasion de parler avec beaucoup d’entre vous, d’apprendre de vos soucis, d’échanger des impressions, et de me réjouir de l’énorme diversité des profils rencontrés. Et tout cela en partageant toujours la même idée : le voyage à vélo comme moyen pour valoriser un territoire.

Cette idée mijote dans ma tête depuis le premier jour parce qu’il y a beaucoup de lieux qui méritent d’être parcourus en pédalant afin de les découvrir, de prendre conscience de leurs problématiques et de finalement les ajouter à notre liste d’éventuelles destinations cycliste.

MVXL n’a pas la prétention de se substituer ou d’être une extension de  Montañas vacìas. Le chemin initial restera identique et il continuera d’être notre principal engagement. Je souhaite simplement mettre en évidence ces régions de l’intérieur qui sont une « toile blanche », parfaite pour ce type de voyage, de philosophie, de façon de vivre le vélo et surtout pour interagir avec le territoire.

Dans une Europe homogène et très peuplée, « l’Espagne vide » est une expérience inégalable. Paysages extrêmes et dénudés, déserts, montagnes arides, villages improbables et cette question constante: qui vit ici et pourquoi?”

Sergio del Molino. La España Vacía.

le parcours

L’idée est simple : une boucle d’un peu plus de 1000 km qui relie l’extrémité Nord du tracé de Montañas vacìas . Joue avec le chemin, suis le, ou pas.  Explore, utilise les liaisons ou crée les tiennes. Les possibilités sont infinies. Ce parcours n’est qu’une proposition, une excuse pour explorer ces zones et concevoir tes propres itinéraires.

Quelques données :

Route MV original680km 13000m+
20% asphalte
Nouvelle boucle1040km 18000m+
30% asphalte
Boucle complète1720km 31000m+
26% asphalte

Tracks:

RIDEWITHGPS
Google Drive
GUIDE PDF
Si tu veux la version papier de la carte, tu peux la télécharger gratuitement en répondant à une petite enquête, ensuite tu la fais imprimer dans ton imprimerie habituelle.


Si tu vois des montagnes au loin, il est naturel que tu ailles vers elles.”


LES POINTS INTÉRESSANTS

  • Sigüenza. Magnifique village, invitant à se perdre et à flâner dans ses rues médiévales à la découverte de ses richesses architecturales. À noter que malgré sa taille, sa gastronomie y est renommée avec deux de ses restaurants qui affichent une étoile au guide Michelin.
  • Sierra norte de Guadalajara et sierra de Ayllón. Célèbre pour ses villages noirâtres, construits entièrement d’ardoise noire. Ces massifs sont traversés par quelques unes des pistes les plus spectaculaires du parcours. On y trouve également des villages abandonnés en cours de rénovation, porteur d´ une histoire intéressante comme La Vereda ou Fraguas.
  • Cañón del Río Lobos. Impressionnantes gorges d´origine karstique bordées par des parois avoisinant une hauteur de 200 mètres. Par temps de pluie, tu devras les éviter en prenant la route depuis Ucero jusqu’à Casarejos afin de te protéger des crues de la rivière.
  • Sierra de la Demanda y Tierra de Cameros. Zone de haute montagne parsemée de villages et hameaux qui utilisent encore aujourd’hui les près en été comme estive pour les troupeaux. Jadis ils habillaient la moitié du pays. Ses pistes entretenues traversent des forêts sans fin, de pins, de chênes, de hêtres qui a été et continue d’être l´autre source de revenus du territoire. Divers villages résistent encore aux hivers rigoureux avec la faune ibérique telle que les cerfs, les chevreuils, les sangliers, et même le loup.
  • Moncayo. Avec ses 2314 mètres, cette cime solitaire est visible sur plus de 200 kilomètres. Dotée d’un magnétisme spécial, il est difficile d’arrêter de la regarder. En faire le tour, était l’un des objectifs de la route depuis le premier jour.
  • Laguna de Gallocanta. Paradis pour les amoureux de l’ornithologie. C´est la plus grande zone humide saline du pays et la mieux conservée d’Europe occidentale. La lumière au levé du jour et au couché du soleil est un spectacle absolu.

BOUCLES ET LIAISONS

Quand MVXL n´était qu´un croquis sur le papier, il y avait déjà des coins où je voyais la possibilité de réaliser des boucles de 2 à 3 jours. D´autres surgiront sans doute avec le temps car c’est une idée vivante et collaborative qui a toujours animé le projet. En voici quelques illustrations :

  • Boucle Sigüenza – Wadapichu. Il y a quelques années, c’est ainsi qu´une bonne amie à baptisé diverses zones de la Sierra Norte de Guadalajara en raison de ses vallées inhospitalières et de ses ressemblances avec le célèbre site péruvien. La boucle traverse la Sierra de Ayllón, et différents villages typiques et charmants comme Sigüenza ou Atienza pour former un tour de 300 kilomètres et pratiquement 6000 mètres de d+.
  • Zone Nord. Profite pendant 60km de la voie verte  de Santander-Méditerranée pour fermer la boucle avec la partie nord du parcours, qui inclue la Demanda et Cameros. Le résultat serait alors de 385 kilomètres et 7000 mètres de d+. Cela peut également te servir d’échappatoire vers Soria en cas nécessité. Comme alternative à la voie verte tu peux aussi te lancer dans l’exploration la zone de Tierra de Pinares.
  • Moncayo Loop. Le Moncayo est un des points fort du parcours, et faire le tour complet de cette  montagne mythique peut être une belle escapade d’un jour ou deux en fonction du parcours choisi.  Je ne te donne pas plus d’indices, explore et découvre toi même.

DIFFICULTÉS TECHNIQUES

“Jamais je ne m’étais senti aussi libre et aussi misérables à la fois”

Daniel Mateu (@dmateuf). MV 2019

Il n’y a rien de nouveau à cet égard par rapport à la route d’origine. MVXL continue d’explorer des trésors méconnus de l’intérieur de l’Espagne : ses milliers de kilomètres de pistes et de chemins ruraux, publics et sans clôtures.

Mais comme tu le sais, même s’il n’y a pas besoin de pousser ton vélo, ce n’est pas du bikepacking. C’est pour ça que j’ai laissé quelques recommandations pour l’aventure. Concrètement, sur l’ensemble de la boucle, il n’y a que quatre endroits où tu devras poser le pied à terre. Sur le Guide que j’ai préparé, tu pourras tous les connaître, ainsi que les alternatives possibles si tu préfères les éviter.


INFOS ET GUIDE

Cette petite folie essaie de t’encourager à réveiller ton penchant pour l’autosuffisance. Compte tenu de la superficie du territoire couvert sur ce parcours, je ne t’offrirai pas le même niveau de support que pour la route d’origine. Au lieu d’envoyer des courriers électroniques ou des messages privés sur les réseaux sociaux pour me contacter, je t’encourage à utiliser le Groupe Facebook dans lequel il y a de grands connaisseurs de chaque zone et tous ensemble, nous nous donnerons un coup de main. Ça fait partie du charme que je veux encourager avec ce projet.

Le Guide PDF que vous pouvez télécharger ici n’a pas non plus le même niveau de détails, il t’apporte quelques ébauches qui te permettront de dessiner ta propre aventure et de l’adapter à tes besoins.


REMERCIEMENTS

Il ne fait aucun doute que par rapport au processus qui a donné naissance à l’itinéraire d’origine, ici, le plus beau, c’est de pas avoir été tout seul. J’ai pu compter sur les conseils, l’aide et le soutien de beaucoup de « cracks » qui ont donné le meilleur d’eux mêmes pour m’aider à trouver les parcours qui reflètent au mieux la philosophie de  Montañas vacìas.

Alex, Miguelito, Irra, Mikel, Enrico, Silvia, Samu, Cristof, Agustin, Chus, Arturo, Dani, Felipe, et tous ceux qui ont apporté un grain de sable dans le Groupe Facebook . Je sais que l’on dit souvent la même chose mais sans vous tous, tout ça aurait été très different.

Et, je l’ai gardé pour la fin, Maria pour sa patience, son soutien de tous les jours et ses kilomètres de R&D  depuis que toute ça a commencé à faire des étincelles dans ma tête.


N’oublie pas, continue à suivre nos r(ECO)mmandations, et:

#LEavenotrace